De nos jours que reste t'il de cette guerre au MANS .

                 

                    

                      La prison  rue du Vert Galant avait été réquisitionnée  . De nos jours un espace commercial a remplacé celle-ci.

        Le QG de la 7è armée allemande était installé au MANS .

        Fin mai 1942 , la direction de la Mutuelle Générale Français (MGF) accidents avait reçu l'ordre d'évacuer ses locaux de l'angle de la rue Chanzy

        et de la rue Saint -Bertrand . Le bâtiment était réquisitionné  afin d'y accueillir le siège de la 7ème armée allemande ou AOK  cette armée fut chargée

        de la défense du front ouest . Elle se trouva en première ligne quand les alliés ont débarqués en Normandie le 6 juin 1944. Les autorités allemandes

        avaient exigés que la M.G.F soit  libre avant le 6 juin 1942 .

 

       Les allemands aménagent les lieux , des guérites y sont installées aux entrées et l' Etat -major s'y installe . Cette  armée était commandée par le général Friedrich Dollmann qui s'

        s'installa au château de La Blanchardière  à Sargé -Lès -Le Mans .

  

        En 1943 , les allemands ont construits des abris bétonnés autour du siège de l'Etat-major , dont un dans la cour du lycée des

     jeunes filles Berthelot , juste en face du QG . C'est dans ce blockhaus ( encore visible de nos jours on peut le visiter ) que le

    général Dollmann se réfugia lors des alertes  et s'y installa à partir du 6 juin 1944 . Des personnalités du Reich furent reçues

    par ce dernier dans son QG  - A plusieurs reprises le maréchal Von Runstedt  , le 14 avril 1944 le général Rommel , Dollmann

   meurt le 28 juin 1944 . Fut remplacé par le SS Paul Hausser qui sera capturé en 1945 .

   

                                                                          

                                                                  

                                                                

Le blockhaus du Général DOLLMANN                                                                  

                                                     

De ce pont il reste un pilier  que l'on peut voir au jardin des Tanneries et des cartes postales .  Il a été détruit par les allemands le 8 août 1944

      Durant cette guerre un camp était installé à Mulsanne .

               - On peut trouver du courrier en provenance de celui-ci.

              

 

                               

                                                          

                                                

            Camp d'internement  pour Tsiganes et Juifs , ce camp ( La Verrerie) a été crée en novembre 1940 près du Château de la Pierre , sur les terres de ce dernier

                    existait une verrerie d'ou son nom . Les conditions de vie dans ce camp sont tellement lamentables que le Préfet Picot demanda aux Allemands la mise à disposition du

                    Frontstalag désaffecté à Mulsanne afin de fermer ce camp et d'y transférer  les prisonniers .

                                                          

       

                Pendant cette guerre : LA SARTHE  fut , un lieu d'hébergement , de cachette  pour de nombreux enfants  JUIFS . Aujourd'hui on peut encore un de ces lieu

                ou beaucoup d'enfants se réfugièrent au Mans ( Château de Méhoncourt ) qui depuis 1960 accueille la Compagnie Républicaine de Sécurité N°10 .

       

          - Différentes bornes tout au long de la D323 " La voie de la Liberté"

                et de nombreux monuments en mémoire de la 2éme D.B ( Nord Sarthe)

                                                                  

                   

 

             - En mémoire de la résistance :

                               

Enveloppe premier jour                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 

                                                               

                                           Carte postale du monument en mémoire de La Résistance à Cérans  Foulletourte

 

    Lors de la libération 2 villes de La Sarthe ont émis des timbres  surchargés .

 

          - Mamers

                         

 

 

        - La Fresnaye sur Chédouet

                                           

     

 

      On trouve même  un musée :

                                                                                                                   

                       Pages extraites de la collection : Les Courriers des camps d'internement en FRANCE 139/1945 

                              Collection visible sur le site de la Fédération Française des Associations Philatéliques.

                                                                              Rubrique collections en ligne

 

                                            

 

                                                                                    Lettres  envoyées  pendant cette guerre .

 

                                                                                                                           Lettres censurées  ( période de La Libération )

                                                                                                         

 

                                                                                        Camp militaire de Thorée-les-Pins.

 Création : Au printemps 1939 , l'administration militaire décide la création dans ce village d'un centre de stockage pour l'intendance militaire

 Interrompu par le déclanchement de la Seconde Guerre Mondiale , le chantier reprend à la fin de l'année 1940 . Le 1er décembre 1943 , l'armée

allemande prend possession des lieux . A partir du 7 juin 1944 au lendemain du Débarquement en Normandie , ce camp est régulièrement

bombardé par les Alliés .

Camps de prisonniers de guerre allemands: A la libération ce camp est reconverti le 9 décembre 1944 en camp de rétention des prisonniers de

guerre allemands , sous administration américaine , il porte alors le nom de PWE22. Ce camp passe sous le contrôle de l'armée française le

6 juillet 1945 sous le nom de PGA 402 .

Après guerre: Après son démantèlement en juillet 1948 , ce camp est transformé pendant un certain temps en centre d'immigration pour les travailleurs étrangers , puis redevient un centre de stockage .En 1963 , il devient le Centre mobilisateur 115, une annexe des centres mobilisateurs d'Angers et du Mans , chargé de la mise en oeuvre de matériels de santé , notamment d'un hôpital de campagne .Dissous en juillet 1996 il passe    sous  le contrôle de l'Ecole du Génie pour être utilisé comme lieu d'exercices.

                                                Lettre envoyée par un prisonnier allemand (guerre 39/45) à destination de l'Allemagne.

                 

 

              

                                 Lettre envoyée de Hambourg le 06/12/1947  à destination d' un prisonnier de guerre à Thorée les pins.